Press release

03/2022

Je veux aider les enfants défavorisés

On peut être un sportif de haut niveau, vivre une grande partie de l’année dans sa bulle pour progresser et avoir un grand cœur tout en s’ouvrant à de nobles causes. Cela, Zizou Bergs l’a très bien compris. Pendant la crise du Covid-19, le Limbourgeois a travaillé dans un Lidl comme étudiant pour compenser la pénurie de personnel.

Ensuite, avec sa maman, il a fabriqué des masques qu’il livrait à vélo aux personnes qui en avaient besoin. Avec l’aide de Marcel Van Der Haegen et soutenu par son sponsor Yonex, Zizou Bergs expédie chaque année au Burundi des équipements destinés à de jeunes joueurs locaux. “Trois fois par an, on expédie des raquettes, des vêtements, etc. J’en parle autour de moi et des joueurs comme Ruben Bemelmans et Joran Vliegen m’ont promis de m’aider à récolter du matériel. C’est important pour moi de m’investir pour aider ceux qui ont un peu moins de chance dans la vie. Cette année, en Belgique, je vais aussi être actif avec la branche ‘Give and Take’ de la Ladbrokes Foundation. Je vais aussi m’investir dans le projet ‘Kids4Kids’ qui aide des enfants défavorisés. Cela me fait plaisir d’être actif pour des bonnes causes.”

Responsable de ‘Give and Take’, Jean-François Lenvain évoque le rôle joué par Zizou Bergs dans ces projets mais surtout la mentalité du numéro deux belge.

“J’ai régulièrement Zizou au téléphone pour évoquer les projets, même quand il est en tournoi", assure-t-il. "Il parvient à conserver un bel équilibre entre sa carrière et des choses essentielles de la vie. Avec le projet ‘Give and Take’, on tente de soutenir des athlètes belges à un moment de leur carrière où ils en ont le plus besoin. Des sportifs qui sont aussi de belles personnes, comme Zizou, comme Lola Mansour, comme Cynthia Bolingo. En retour, on aide nos ambassadeurs à développer des projets sociaux. Avec ‘Kids4Kids’, par exemple, Zizou va organiser lors du deuxième semestre de l’année 2022 un événement à Neerpelt. L’idée sera de mettre en place une journée d’initiation aux sports pour des enfants défavorisés, qui n’ont pas la chance dans leur vie de pratiquer une activité sportive à cause de son coût. Ensuite, si certains mordent à une discipline, on pourrait les aider à leur rendre ce sport accessible.”

Un projet qui trotte dans la tête de Zizou Bergs depuis plus d’un an puisqu’il en parlait déjà en décembre 2020 : “Je veux rassembler un maximum de personnes lors de cette journée. Il y aura des stands pour faire découvrir des sports à des enfants. Je veux les aider et les mettre sur la bonne voie. Je réfléchis beaucoup à cela lors de mes voyages.”

Cliquez ici pour lire l'article.